Pour un joli dessin, une grande coupe de marshmallows

​    DESSINS                           TEXTES
 ​NOÉ CRESPIN -           SONIA ZOK​​​ 

 

"Je m'appelle Noé Crespin, j'ai 6 ans et demi. En ce moment j'apprends à lire et j'aime ça, mais j'adore aussi faire du béton et construire des murs et des escaliers avec mon papa. J'aime beaucoup dessiner, jouer à la Wii et regarder des dessins animés à la télé avec mon frère."

​BOITE A BIZARRES 

Show More

La Toile d’Araignée

 

L’araignée faisait sa toile sous le ciel plein d’étoiles.

Elle partit chercher des gouttes de pluie pour faire sa toile encore plus jolie.
Un enfant cria :
- A l’aide, une araignée !
- Pourquoi as-tu peur de moi ?
- On me dit que tu piques
- Fais-moi confiance, je ne cherche que des jolies gouttes de pluie, viens plus tard.
L’enfant revint et admira la toile pleine de jolies gouttes de pluie :
- C’est beau, lui dit-il.
- Oui, je sais faire de belles toiles
- Et avec les mouches, tu fais quoi ?
L’araignée répondit :
- De l’art. Je suis une artiste moche, mais rare.

Le cochon d’Inde chanceux


Il était un cochon d’Inde énorme, tellement énorme qu’il remplissait toute sa cage. Pour manger, il trouvait souvent sa gamelle trop petite. Dès qu’il mangeait des graines, il les dévorait jusqu’à ce qu’il n’y ait plus rien. Alors un jour il se dit : « Je devrais m’enfuir. » Mais les barres de sa cage étaient dures. Le cochon d’Inde a tout essayé, et tout d’un coup, il a passé.

Trouve comment il a réussi à s’enfuir

​​
Soluce plus bas

Parce que la porte n’était pas fermée, alors il l’a poussée et il est enfin parti.

Dans le grenier


Un soir, une fille monte dans le grenier de sa maison, pour y trouver des trésors.         « Bouh, » s’écrie soudain un fantôme, « Bouh, » font tous les fantômes, et ils la bousculent pour passer à travers les murs ; ils la poussent d’un côté, la tirent de l’autre, mais ils n’arrivent à rien. Elle tire de toutes ses forces sur leurs mains blanches qui la lâchent que peu mais elle réussit à s’enfuir.
« Maman, j’ai vu des fantômes. Ils voulaient me faire passer à travers les murs.
« Je vais voir, dit la maman. »
Dans le grenier, la maman voit à son tour les fantômes et les gronde, alors les fantômes se réfugient dans un vieux bahut. La maman les enferme, et les mites les dévorent. Les fantômes s’écrient : « Les trous noirs nous envahissent, nous disparaissons comme de pauvres saucisses. »

SONIA ZOK

galerie & manuscrits

​BOITE A BIZARRES DIALOGUES

PLAY

en mi majeur

SONIA ZOK

en mi majeur

galerie & manuscrits