Show More

L’exposition diurne et nocturne de Sonia Zok flâne dans les rues des Grottes parmi les rêves d’un pas de deux.

 

Elle est de passage, l’insomnie et lorsqu'arrive la nuit qui porte l’espoir d’en finir avec elle, elle dure jusqu’au petit matin. Attentive aux images, elle embarque les heures dans les manèges de pensées.

 

Elle s’éclaire des couleurs de la palette du peintre, elle s’étonne dans le noir elle-même de leur éclat. Semblant être réconfortante, elle fait les cent pas, guette la nuit et les suivantes. Elle revient, fière, vers d’autres vagabondages. Sous la voûte céleste, elle sublime la promesse.

 

Des coquillages, elle presse leurs sons contre les cœurs. Elle entend les langages, les vagues à l’âme, sans aucune plainte. Elle veut vivre plus qu’une pluie le long d’un vitrail. Elle renverse les attentes de repos, danse sans prononcer les derniers mots.

 

Tant de nuits encore, elle voyage, combat, elle invente les champs de bataille, elle froisse les draps, elle ne me quitte pas. Je suis chargée des mille et une nuits qui ne sont plus un défi. Je cours, elle s’échappe, l’insomnie, à peine un petit cri, un soupir.

 

Mon amour, reste encore un peu, l’insomnie rêve de nous deux.

Je voudrais remercier Yakou, Audrey, Perrine, Anatole, Marad, Nicolas, Frederik, Paul, Eric, Luca et tous les autres pour leur soutien, leurs encouragements et leur engagement dans mon projet. De tout coeur.

Extrait de l'exposition Les Insomnies à La Galerie du 14 au 27 novembre 2013 à Geneve en SUISSE

Cliquer pour en voir plus

SONIA ZOK

en mi majeur

galerie & manuscrits